– Nouvelles
Voitures électriques - les conducteurs restent réticents

Le nombre de véhicules électriques en Suisse augmente chaque année. Mais avant de pouvoir réaliser une percée majeure, les conducteurs eux-mêmes doivent être convaincus.

La pertinence des voitures électriques a augmenté, comme en témoignent les nouvelles mises en circulation de ces derniers mois par rapport aux chiffres de l'année précédente.

Toutefois, cette croissance constante est également due en partie à l'augmentation générale du parc total de véhicules routiers. En effet, en Suisse, près d'un habitant sur deux possède une voiture particulière. Dans l'ensemble, le nombre de véhicules électriques est encore très faible.

 

Les plus grands constructeurs automobiles transfèrent actuellement leurs ressources vers les nouveaux modèles électroniques. Mais est-ce que les conducteurs sont déjà prêts à changer? Selon une étude sur la mobilité de Google, il y a encore une certaine réticence. Des consommateurs dans tout le monde ont été interrogés sur leur opinion au sujet des véhicules électriques. Trois obstacles fondamentaux ont ainsi pu être identifiés:

 

En Allemagne, la recherche des coûts des voitures électriques était dix fois plus fréquente que celle des véhicules conventionnels, indique l'étude. Le prix du kilowattheure et les coûts d'investissement totaux ne sont pas bien connus et amènent à l'incertitude.

 

Comme pour le smartphone, le conducteur se pose la question: "Est-ce que la batterie dure pour aller au travail et retourner?" Et dans le cas négative: "Que faire s'il n'y a pas de station de charge à proximité?"

La autonomie des modèles électriques actuels varie entre 150 et 600 km. Néanmoins, un véhicule à essence continue de rouler près de 3 fois plus loin. Le nombre de stations de recharge en Suisse s'élève à environ 1'200, ce qui est relativement grand par rapport aux autres pays. Il est probable que ce chiffre va encore augmenter dans un avenir proche.

De nombreuses personnes associent les voitures électriques aux voitures automotrices et se préoccupent donc de la sécurité du véhicule. Pourtant, la conduite autonome est encore à ses balbutiements.

 

La voiture hybride comme compromis ?

Le nombre de voitures hybrides a également augmenté régulièrement ces dernières années. En 2018, l'Office fédéral de la statistique a enregistré environ 15'500 nouvelles mises en circulation. Comparées aux voitures électriques, elles sont un mélange solide de faible consommation de carburant et d'autonomie suffisante. Son inconvénient principal:

Cela signifie qu'avant le véhicule électrique prenne le dessus, la voiture hybride pourrait continuer à jouer un rôle important dans la mobilité du futur.

Inscrivez-vous maintenant aux ec24 News et restez au courant des dernières nouvelles.

Toutes les deux semaines, des informations exclusives sur 60 marques de produits, 100'000 articles, diverses promotions, des trucs et astuces bien fondés pour le shop en ligne et bien plus encore dans votre boîte de réception.

Inscrivez-vous maintenant